Créer une société anglaise à Londres en Angleterre Ltd UK Company

Des solutions légalement et fiscalement sures

pour créer une société anglaise.

Notre package le plus populaire. Il inclut tous les services nécessaires pour créer une société anglaise Ltd au Royaume-Uni à Londres de manière sûre et sécurisée, par exemple:

  • Créer une société anglaise en 24 heures
  • Votre bureau virtuel à Londres avec renvoi du courrier
  • Tenue comptable et préparation des comptes
  • Ouverture d’un compte bancaire en UK ou en Europe avec carte de débit et/ou de crédit et Internet Banking (déplacement nécessaire dans certains cas) .

Coût annuel: à partir de £ 1200 par an plus £290 de frais de création Ltd UK
(vous ne payez que 30% à la création, le solde sous 30 jours après constitution de la société à Londres)

Introduction : société anglaise Ltd

Depuis des années, la société anglaise Ltd est la structure de choix pour les entrepreneurs internationaux souhaitant faire des affaires à échelle européenne ou internationale. Le Royaume-Uni séduit chaque année des centaines de nouveaux entrepreneurs européens : est-ce le fruit du hasard ? Non, les UK Limited company (Ltd Angleterre) lorsqu’elles sont bien construites et exploitées offrent des avantages directs tels que :

  • Peu de bureaucratie, facilité de mise en place et de fermeture. Absence de capital requis.
  • Des solutions uniques pour l’optimisation fiscale (en combinaison avec des entreprises offshore ou des statuts non-dom par exemple) tout en bénéficiant de l’image de la Grande Bretagne qui n’est pas cataloguée comme un paradis fiscal.
  • Un taux d’imposition sur les sociétés relativement bas (20%).
  • Les entreprises au chiffre d’affaires supérieurs à 6,5 millions de Livres Sterling sont soustraites aux audits ce qui réduit les coûts de fonctionnement pour les entrepreneurs.
  • La flexibilité et des règles de déductions des dépenses en faveur des entreprises.

Si vous n’habitez pas au Royaume-Uni mais planifiez de créer votre société anglaise, certaines précautions doivent être prises. Si vous n’établissez pas un commerce anglais dans le respect des lois internationales, les autorités fiscales de votre pays peuvent décider que votre Ltd UK est sujette à la taxation dans le pays dans lequel vous vivez, dès lors les taux de taxations anglais ne s’appliquent pas.

Sur cette page, vous trouverez l’ensemble des possibilités liées à la Limited Angleterre et la façon dont elle doit être structurée et gérée pour pouvoir bénéficier des opportunités décrites ci-dessus.

Les 3 bénéfices principaux de l’UK Company (Ltd UK)

Parmi les nombreuses bonnes raisons pour construire votre société au Royaume-Uni sous la forme d’une société Limited en Angleterre (Ltd UK), nous avons identifié pour vous les trois avantages principaux. Encore une fois, vous ne pouvez bénéficier de ces avantages seulement si votre société anglaise est proprement structurée et tombe sous la juridiction fiscale du Royaume-Uni.

Ces trois principaux bénéfices sont :

1. Peu de capitaux et peu de frais de mise en place

Alors que dans la plupart des pays européens les frais minimum du capital initial sont conséquents pour l’ouverture d’une entreprise, aucun capital initial n’est requis pour la création d’une société UK. Par ailleurs, aucun notaires ou avocats ne sont nécessaires pour créer une entreprise en Angleterre. Des détails peut-être, mais qui vont réduire considérablement les coûts de mise en place.

2. Des opportunités uniques d’optimisation fiscale

Durant les dernières années les juridictions offshores et les paradis fiscaux ont été sévèrement réprimés. Du noir au gris, les listes publiées par l’OCDE et le G20 ont pour objectif de réduire l’évasion fiscale. Une situation étrange dans la mesure où les deux plus gros paradis fiscaux internationaux sont les Etats-Unis d’Amérique et le Royaume-Uni. Pour les clients internationaux en particulier, un grand nombre de possibilités existent en Angleterre pour mettre en place des structures fiscales efficaces, particulièrement au Royaume-Uni. Tout y est absolument légal. Voici trois exemples :

  • Absence de retenue à la source : il n’y a pas de retenues à la source sur les dividendes par la société anglaise quand bien même ils sont distribuées à une société offshore.
  • Taxes pour les Non-domiciliés : les étrangers vivant au Royaume-Uni moins de 6 mois ne payent pas de taxes sur leurs revenus étrangers (contactez un consultant pour savoir si vous remplissez l’ensemble des conditions nécessaires).
  • Solutions offshore : bien que souffrant d’une terrible image, l’entreprise offshore peut pourtant être la solution la plus adaptée à votre situation. Un montage adapté et légal avec votre société anglaise peut vous éviter de nombreux coûts. Attention toutefois à bien respecter la législation et les procédures en vigueur.

3. Grande flexibilité sur la déduction fiscale de vos dépenses

L’un des plus gros avantages qu’offre la création d’une société anglaise est, selon nous, la façon dont les dépenses peuvent être prises en main.

Une comparaison avec les plus importants pays européens comme l’Allemagne, l’Italie ou la France montre la flexibilité des règles qui permettent les déductions fiscales. Les autorités anglo-saxonnes sont bien moins rigides que leurs homologues étrangers. Le Royaume-Uni ne possède ni règles strictes, ni listes ou barèmes des éléments fiscalement déductibles. Par conséquent, l’ensemble des dépenses professionnelles sont déductibles (dans le mesure où elles sont véritablement liées à des dépenses professionnelles). Le sens commun fait loi. Par exemple, si vous invitez vos clients à un Grand Prix de Formule 1 et que la dépense est raisonnable par rapport au total de vos ventes, celle-ci sera justifiée dans la plupart des circonstances. Cependant, si vous dépensez la moitié des revenus de votre entreprise au restaurant, vous risquez de soulever certaines questions. Une des particularités culturelles du Royaume-Uni et de ses habitants réside dans la croyance au « sens commun » comme vous pouvez le voir.

Évidemment cette règle s’applique de façon encore plus prononcée dans les dépenses journalières comme les déplacements kilométriques et les dépenses de voyage d’affaire en général.

Les entrepreneurs chevronnés comprendront qu’il s’agit là d’un bénéfice important. Dans la plupart des cas, cet avantage peut même se révéler être plus avantageux qu’un faible niveau de taxation. Vous pouvez ne pas dégager des profits importants durant les premières années suivant la création de votre société à Londres (donc vous n’avez pas à vous préoccuper du taux de taxation) tout en ayant des frais et des dépenses importantes au sein de votre entreprise UK ; dès lors la société anglaise vous permet de vous soustraire au stress des dépenses professionnelles et vous permet de vous concentrer sur vos futurs profits.

Quels éléments sont essentiels pour prouver l’existence d’un commerce anglais?

Regardons ce dont vous avez besoin pour établir votre propre commerce en Angleterre. Nous pouvons faire ça juste en appliquant les règles utilisées par les enquêteurs du Fisc : voici les facteurs principaux que les autorités fiscales prennent en compte lors de l’évaluation du lien entre votre lieu de résidence et le lieu d’enregistrement de votre entreprise pour votre demande de création Ltd UK :

  • L’entreprise anglaise doit posséder des bureaux aux Royaume-Uni dans lesquels des personnes peuvent travailler (les bureaux doivent être réels et accessibles, une simple boîte aux lettres ne suffit pas).
  • Les appels entrants doivent être répondus au Royaume-Uni, au nom de votre entreprise. Un répondeur ou une redirection de la ligne ne suffisent pas.
  • La société doit posséder un directeur résident sur le sol britannique. En tant que non-résident vous ne pouvez être le seul directeur sans risquer d’être lié aux taxes en vigueur dans le pays où vous résidez. Les décisions importantes concernant votre société doivent être prises au Royaume-Uni.
  • Certaines de vos infrastructures (serveurs, véhicules) doivent être localisés au Royaume-Uni.
  • La publicité, le marketing et les ventes ne doivent pas cibler principalement votre propre pays.
  • Les opérations de votre entreprise ne doivent pas être ajustées au marché de votre pays de résidence.
  • La majorité de vos clients doivent être internationaux ou basés au Royaume-Uni et ne doivent pas être majoritaire dans votre pays.

Si vous possédez d’ores et déjà une société anglaise Ltd UK et réalisez que vous n’êtes pas en conformité avec l’ensemble de ces obligations légales, il y a un risque réel pour que vos taxes soient liées directement à votre pays de résidence. A ce stade, vous risquez potentiellement d’être le sujet d’examens de la part des autorités fiscales et risquez d’être poursuivi pour évasion fiscale. Si vous vous reconnaissez dans ces lignes, vous pouvez faire un point avec l’un de nos conseillers qui vous aidera à rester conforme aux lois anglaises et de votre pays.

Incroyable mais vrai : quand il est impossible d’ouvrir une entreprise en Angleterre

Il est des situations où l’établissement d’une société anglaise n’est malheureusement pas possible. Dans ces circonstances vous êtes dans l’obligation d’ouvrir votre entreprise d’abord dans votre pays, donc vous paierez toujours les taxes dues selon votre législation. Voici trois scenarii dans lesquels cette impossibilité s’applique :

  • Vous exploitez un commerce, une boutique ou toute entreprise du même acabit et vous y dirigez votre affaire et êtes en contact direct avec la clientèle.
  • Vous fournissez des services liés à votre voisinage direct, comme des services d’entretiens, de plomberies ou de livraison.
  • Vous employez du personnel et avez besoin d’être enregistré comme employeur, autrement dit vous avez vos propres opérations.

Si l’un des cas suscités vous fait penser à votre situation, vous pouvez malgré tout ouvrir une société anglaise à Londres, cependant vous devrez préalablement enregistrer une branche locale de votre entreprise dans votre pays. Cela aura pour conséquences expliquées précédemment et vous ne serez pas sous la législation fiscale du Royaume-Uni et cette branche sera considérée comme une entreprise locale.

Alternativement, si vous êtes capable de séparer votre entreprise locale sur un segment international, vous pourrez mettre en place une entreprise en Angleterre à travers une branche et ainsi rejoindre la dimension internationale à travers le Royaume-Uni. Nous avons des clients qui opèrent sur ce modèle et qui rencontrent un grand succès.

Règles générales : vous devez être capable de diriger votre entreprise depuis le Royaume-Uni

A vue de nez, vous avez besoin de vous demander si vous serez capable de diriger votre affaire depuis le Royaume-Uni. Si vous pouvez répondre à la question avec un « oui », il est alors possible d’établir votre entreprise sans avoir de lieur d’établissement dans votre pays de résidence. Si vous possédez une entreprise / site Internet, tout va bien. De nombreuses entreprises de consulting peuvent fonctionner de la même façon, les rédacteurs en sont un bon exemple tout comme les traders. Les entreprises d’import/ export de la même façon : vous êtes un intermédiaire faisant la transaction, vous ne voyez jamais la marchandise dans tous les cas. Tous ces types d’entreprises fonctionnent correctement avec les solutions personnalisées que StMatthew.fr leur propose.

Le rôle du propriétaire de la société

Au moment où vous devenez un client de St Matthew.fr , nous fournirons à votre société à Londres un directeur résident au Royaume-Uni, à moins que vous ne puissiez fournir par vos soins un directeur résident sur le sol anglo-saxon. Il s’agit d’un de nos consultants de nos bureaux. Il représenterait votre entreprise anglaise. Il s’agit là d’une des points les plus importants pour montrer et prouver que vous avez établi votre établissement sur le sol anglais.

En tant que propriétaire de votre société, vous pouvez toujours être le propriétaire officiel/ actionnaire de votre entreprise. Il n’y a aucune contre indication pour ça. Vous êtes également autorisé à accomplir certaines de vos activités dans votre pays de résidence comme les ventes, les négociations etc. Selon les traités entre le Royaume-Uni et la plupart des pays, ces activités seules ne sont pas suffisantes pour faire tomber votre société sous la réglementation fiscale de votre lieu de résidence (c’est ce que vous souhaitez éviter, vous vous en rappelez ?).

Cette étape (celle du directeur habitant en Angleterre) est l’une des plus importantes si vous souhaitez jouer fair-play, sans rien n’avoir à cacher. Cela vous permettra également de vaquer à vos obligations librement : il s’agit d’une véritable entreprise qui a besoin de vous et qui compte sur vous.

Ca semble trop beau – Où est le piège ?

Pour profiter des bénéfices qui viennent lors de la création d’une UK Limited Company vous devez être en mesure de démontrer que votre entreprise est réellement basée sur le territoire anglo-saxon. Maintenant n’oubliez pas que les autorités anglaises seront plus que ravies de collecter vos taxes, il n’y a donc pas de problème sur ce point.

Cependant, si vous êtes un entrepreneur international résidant en dehors du Royaume-Uni, les autorités locales de votre pays feront tout ce qu’elles peuvent pour vous faire payer les taxes dans votre pays en justifiant des accords fiscaux internationaux et en statuant qu’une entreprise est sujette à la taxation en fonction du territoire d’où elle est dirigée, peu importe le lieu de domiciliation de l’entreprise.

Ce à quoi St Matthew.fr apporte une  réponse légale, facile à mettre en place et qui continue de faire le bonheur de nos clients. La meilleure façon pour contourner cet obstacle légal est d’apporter une réponse légale. En ouvrant votre propre bureau (ou autre) au Royaume-Uni, en employant un manager local et quelques membres de personnel, vous établissez un véritable commerce en Angleterre et vous n’aurez aucun problème quand bien même le propriétaire ou détenteur de l’entreprise ne vit pas sur le territoire anglo-saxon.

Si vous ne désirez pas ouvrir un réel bureau au Royaume-Uni, les problèmes viendront tout naturellement à vous.

Taxation internationale & petit traité sur les taxes

Nombre d’entrepreneurs croient que l’ouverture d’une Ltd Angleterre sur le sol anglais et que sa gestion depuis un autre pays fait que leur entreprise tombe sous la juridiction fiscale du Royaume-Uni. Ce n’est pas le cas. Le Royaume-Uni a un double traité sur les taxes avec la plupart des pays dans le monde, et évidemment avec l’ensemble des pays membres de  l’Union Européenne et les autres pays économiquement important dans le monde.

Les entreprises sont taxées sur le sol d’où elles sont dirigées

Alors que la plupart des ces accords diffèrent dans les détails, l’essence même des accords sur la taxation des profits respecte la même règle : une entreprise est taxée en fonction du pays depuis lequel elle est dirigée, peu importe le lieu de domiciliation de l’entité de l’entreprise.

En d’autres termes, si vous êtes Grecque, vivant à Athènes et que vous avez construit votre société anglaise Ltd au Royaume-Uni, votre entreprise sera d’abord perçue comme une entreprise grecque par les autorités grecques et tombera alors sous la juridiction grecque. Vous payerez vos taxes en Grèce en suivant le barème de taxation du pays tout comme vous ferez vos déclarations comptables en Grèce. Cela s’applique à l’ensemble des entreprises qui sont dirigées depuis la Grèce, quand bien même les revenus sont générés depuis un pays extérieur. Il s’agit de la conséquence directe de l’établissement d’un lieu principal (ou d’une branche) en Grèce. Il s’agit de la conséquence directe d’être le propriétaire/directeur d’une entreprise anglaise basée et dirigée depuis la Grèce.

Note : nous avons utilisé l’exemple de la Grèce pour illustrer un exemple. Il n’y a aucune intention de stigmatiser ce pays qui respecte les mêmes règles fiscales que la plupart des pays en Europe (à l’exception de la Suisse). Si vous habitez en Suisse, vous êtes autorisés à diriger des entreprises sans distinction de lieu sans avoir à constituer automatiquement un établissement suisse.

Ce n’est pas qu’une question de management

La juridiction gouvernementale d’une entreprise ne dépend pas seulement du lieu depuis laquelle est elle est dirigée. Si, par exemple, vous avez une entreprise à Londres de services, une boutique, un site de construction – l’ensemble de ces activités déclenchera automatiquement un établissement dans votre pays de résidence (et par conséquent les responsabilités fiscales qui vont avec).

Par ailleurs, si votre société à Londres ne possède que des consommateurs dans votre pays et/ou la plupart/de vos actions de communication et de marketing sont directement dirigées vers des potentiels clients dans votre pays, l’emplacement fiscal de votre entreprise sera votre pays de résidence et vous serez taxés selon les règles locales.

Il y a actuellement toute une liste d’activités définies au sein du double traité de taxes qui définit clairement les conditions qui font qu’une entreprise soit considérée selon son emplacement fiscal et tombe sous la coupe de sa juridiction (càd. être taxé là où les activités sont accomplies).

Comment peuvent-ils (les agents des impôts ndlr.) savoir que je dirige une entreprise anglaise?

Laissez-nous hypothétiquement assumer pour un court moment que vous êtes prêt à prendre quelques raccourcis (on parle d’évasion fiscale là)… Le risque d’être rattrapé n’est pas très haut. Il s’agit là d’une discussion purement académique dans la mesure où vous allez toujours vous efforcer d’agir honnêtement et dans le respect des lois.

Vous décidez de monter une société anglaise UK Company (Private Limited Company) et de la diriger simplement depuis l’endroit où vous vivez, disons l’Espagne. Vous avez des clients et des fournisseurs en Espagne et à travers toute l’Europe. Vous faites de la consultation en IT depuis votre bureau, vous n’avez pas d’employés et seulement quelques consultants freelance. Comme expliqué sur cette page, vous dirigez directement une entreprise espagnole qui tombe sous la juridiction espagnole. Mais comment les autorités fiscales vous retrouveront?

Notre expérience nous permet de dresser les trois raisons principales qui font qu’un fraudeur se fasse « attraper » :

  • L’audit des fournisseurs ou des clients : l’un de vos clients ou fournisseurs en Espagne est actuellement sous contrôle fiscal et les enquêteurs trouvent une de vos factures au nom de votre UK Company. Comme il s’agit de l’unique facture anglaise, les enquêteurs vont tout naturellement poser la question « Qui est cette entreprise? ». C’est alors que votre fournisseur/ client répondra : « Oui, c’est mon ami José de Barcelone. Il utilise une entreprise anglaise, c’est plus facile pour lui ».
  • Employé mécontent, concurrent ou ex-épouse : il ne faut jamais sous-estimer l’énergie dégager par la haine, la colère et la frustration. Parfois, des personnes sont prêtes à tout pour vous blesser. Quelques détails leurs suffisent pour enquêter et médire voire dénoncer.
  • Recherche par l’administration fiscale : croyez-le ou non, les percepteurs connaissent Google. Si vous faites l’objet d’une enquête, ils n’ont qu’à taper votre nom dans le célèbre moteur de recherche pour vous retrouver. Si vous êtes impliqué d’une manière ou d’une autre dans une UK Company, votre nom est publique dans l’ensemble des registres et indexé dans de nombreuses banques de données.

Ici, chez St Matthew.fr nous avons un certain nombre de clients de France, d’Allemagne, d’Autriche et d’Espagne qui étaient exactement dans ce cas de figure et qui ont été attrapé. C’est d’ailleurs à ce moment là qu’ils sont devenus nos clients et ont fait appel à nos services pour les sortir de ce mauvais pas.

Nous espérons que ces situations et ces prises de risques ne vous concernent pas. Cependant il est bon de noter que la construction de sa propre entreprise vous amène tôt ou tard à vous exposer en tant que personne, et c’est pour cette raison que vous devez vous encadrer des bons partenaires, qui seront jouer les gardes du corps.

Conclusion : vous devez éviter la création de votre entreprise dans votre pays de résidence

Gardez toutes ces facteurs à l’esprit, il est important que vous dirigiez votre UK Company en accord et dans le respect des recommandations faites ci-dessus. Si vous ne respectez pas nos quelques conseils, vous risquez très vite d’être accusé d’évasion fiscale et devrez endosser vos responsabilités légales dans votre lieu où vous résidez, ou au mieux faire face à une énorme enquête sur votre entreprise. Faire les bons choix, dans le respect de la loi vous permettra d’expliquer et de pouvoir prouver chaque détail demandé en cas d’un contrôle fiscal. Si vous le faites convenablement, il n’y a absolument aucune raison de s’inquiéter.

Et c’est exactement ce en quoi St Matthew.fr peut vous aider. Nous vous aidons à démontrer au monde extérieur que vous avez créé une véritable entreprise anglaise. Et ceci sans le fardeau d’avoir à louer votre propre bureau ou d’avoir à employer votre propre personnel. Nous avons des centaines de clients à travers l’Europe et le monde qui travaillent avec nous et qui n’ont jamais rencontré la moindre difficulté. En effet, nos solutions ont été dessinées pour être en conformité avec les lois fiscales locales, peu importe votre pays de résidence.

Comment fonctionne une société UK ?

Une société UK paie l’impôt sur  les sociétés sur l’ensemble de ses profits distribuables. Le taux se situe entre 20% et 28% et varie en fonction du profit que vous faîtes. Le Royaume-Uni ne vous imposera aucune autre taxe sur ces profits. Vous pouvez décider de laisser les profits dans votre entreprise anglaise ou les redistribuer en tant que dividendes aux actionnaires. L’actionnaire peut être une autre entreprise et peut être basé n’importe où dans le monde.

Si vous êtes l’actionnaire de la société anglaise vous devez normalement payer une taxe personnelle ou sur le revenu dans le pays de résidence de vos dividendes (ou de leur réception). N’est-il pas admirablement élégant de savoir que vous pouvez définir vous-même du point de taxation ? Il est impossible de donner une indication sur le montant des taxes que vous devrez payer dans votre pays de résidence. Dans la plupart des pays, le taux sera inférieur au taux de l’impôt sur le revenu, certains pays ne font pas même payer cette taxe du tout.

Le Royaume-Uni n’informera pas les autorités locales de votre pays sur le montant des dividendes que vous avez reçu depuis votre entreprise anglaise. Vous devez le déclarer par vous-même lors de la déclaration de vos revenus dans votre pays (où à travers le système définit par votre pays pour déclarer vos dividendes).

Comment percevoir les bénéfices de votre société anglaise Ltd ?

Nous avons déjà traité de la façon dont les dividendes sont distribués entre les actionnaires. Il s’agit de la méthode la plus commune et la plus directe pour faire sortir votre argent de votre société anglaise. Mais ce n’est pas la seule manière.  D’abord, laissez-nous explorer une avenue sur laquelle vous risquez d’être confronté à d’éventuelles difficultés : il n’est pas possible pour vous en tant qu’actionnaire de simplement « facturer » l’entreprise pour vos services. Il s’agirait d’une distribution de profit et devrez payer la taxe qui lui est due.

Ce qui est possible et usuel sont les trois options suivantes :

  • Salaires : comme vous ne vivez pas au Royaume-Uni, cela sera payé sans plus de déductions au Royaume-Uni. Vous devrez payer les taxes et la sécurité sociale en fonction de votre pays de résidence (il s’agit de votre responsabilité et ne concerne pas le Royaume-Uni).
  • Dépenses : comme mentionné plus haut, il est facile de diriger vos dépenses à travers votre société Ltd anglaise. Par exemple vous pouvez imputer sur votre entreprise vos frais kilométriques, càd les kilomètres que vous faites avec votre voiture pour les besoins de votre entreprise. Ou vous pouvez également faire des achats au nom de la compagnie si ils sont liés à votre entreprise anglaise (cependant, et d’expérience, vous devriez oublier l’idée de la voiture d’entreprise. C’est assez compliqué et au final peu rentable. Il est bien plus facile d’imputer vos dépenses kilométriques directement sur votre voiture personnelle).
  • Facture d’un tiers : Si vous possédez une autre entreprise vous pouvez facturer votre société en angleterre depuis cette autre entreprise. Le Royaume-Uni est réputé pour sa flexibilité, donc, même si votre entreprise est localisée en Suisse ou tout autre pays, votre facture sera acceptée par les autorités fiscales locales pour autant que vos factures soient appropriées. Bon à savoir : les transactions faites entre des entreprises liées entre elles doivent être mentionnées dans les comptes annuels de votre UK Company, donc si vous êtes le propriétaire des deux entreprises, le procédé est valable à la seule condition d’être déclaré.

Il y a fort heureusement des options plus sophistiquées et qui peuvent suivre d’avantage vos besoins, un rendez-vous personnalisé avec l’un de nos consultants français vous permet d’étudier le champ du possible en termes de solutions fiscales.

Le pack « UK Limited Company » selon St Matthew.fr pour créer une société en Angleterre à Londres

Notre cabinet comptable est spécifiquement autorisé et accrédité par les autorités anglo-saxonnes pour vous fournir des services nominee (un directeur nominee, une secrétaire nominee…) et des services de trust. Nous proposons nos services depuis plusieurs années déjà et possédons un grand nombre de clients qui sont heureux de travailler dans une société anglaise.

Notre « pack » est le plus complet que vous pourrez trouver sur le marché actuellement et contient l’ensemble des services dont vous aurez besoin pour créer et diriger votre Limited Company en Angleterre. Ce « pack » selon l’étendue de vos besoins inclus :

Le pack société Ltd UK selon St Matthew.fr

 Création société anglaise LtdCréer une société anglaise Private Limited Company

Pour créer une société anglaise Ltd UK auprès de la Companies House. 24 heures ouvrables sont généralement suffisantes. Si vous possédez déjà une entreprise en Angleterre, vous pouvez bénéficier denos services, nous ne facturons pas l’incorporation donc les frais resteront les mêmes.

Bureaux de votre entreprise Ltd UKEnregistrement des bureaux

Toutes les entreprises anglaises ont besoin d’un bureau enregistré où le courrier officiel de votre entreprise Ltd UK peut être délivré. Nous pouvons domicilier votre société anglaise dans nos bureaux, en plein cœur de Londres. Un vrai bureau à Londres et non une boîte postale!

 Virtual office UK CompanyNuméro de téléphone et de fax

Vous possédez votre propre numéro de téléphone et de fax. Les faxs sont redirigés directement vers votre email et les appels entrants sont répondus au nom de votre société anglaise par les membres du cabinet. Les messages vous sont alors renvoyés par email.

Votre société Limited Company UKPlaque d’entreprise avec le nom de votre entreprise

Une plaque nominative au nom de votre société Limited Company anglaise est fixée dans notre réception.

Créer une société à LondresUtilisation de bureaux

De passage à Londres ou ailleurs en Angleterre, vous avez besoin d’une salle de réunion ? Nous avons des solutions pour vous (des dispositions préalables sont nécessaires. Un usage correct des salles est demandé)

Adresse pour creation ltd ukAdresse de correspondance et renvoi du courrier par e-mail

Vous pouvez utiliser l’adresse de nos bureaux à Londres comme adresse de correspondance pour l’ensemble du courrier de votre entreprise ainsi que vos documents officiels ou autre cartes de visites. Nous renvoyons tous les courriers entrants que nous recevons. Pour les colis, les contrats originaux, etc. nous les faisons suivre par voie postale ou par coursier.

Société anglaise avec Compta bancaireCompte bancaire professionnel

Un compte bancaire professionnel et sa carte bancaires sont ouverts au nom de votre société anglaise dans les grandes banques internationales (ex : HSBC, Baclays). Bon à savoir : pour ouvrir votre compte bancaire, votre présence physique à Londres vous permet d’ouvrir votre compte dans la même journée.

Directeur UKDirecteur local

Un résident Anglais de notre cabinet devient le directeur nominee de votre entreprise. Vous gardez les pleins pouvoirs sur votre entreprise, le directeur ne prête que son nom. Ce service est optionnel, vous pouvez bien sur choisir le directeur que vous souhaitez.

Faites un tiers de confiance

Nous présentons un membre fiduciaire (actionnaire nominee) détenant les actions de la société en votre nom. Le nominee ne peut agir que sur votre ordre.

Enregistrement TVA société UK CompanyEnregistrement à la TVA

Nous enregistrons et déclarons votre société UK Company à la TVA si vous le désirez. Nous pouvons également agir comme agent (pour un coût supplémentaire). Merci de bien vouloir lire la mise en garde importante ci-dessous.
Comptabilité société Limited UKComptabilité générale

Vous nous envoyez l’ensemble de vos documents liés à votre comptabilité  (reçus, factures, etc.) et notre équipe comptable s’occupe de la gestion comptable.

Annual Return Société à LondresDéclaration annuelle

Chaque année, toutes les entreprises anglaises doivent mettre à jour leur statut auprès de la Companies House (363 Return). Nous soumettrons le 363 dans les temps impartis pour vous.

Comptes annuels (année des comptes de fin)

Neuf mois après la fin de l’exercice, les états financiers de la société sont déposés auprès de Companies House. Notre conseiller fiscal veille à l’état financier de vos comptes et à ce qu’il soit en conformité avec le service de comptabilité, puis les soumet à la Companies House.

tax returnDéclaration d’impôt des sociétés

Douze mois après la fin de l’année fiscale, nos comptables et conseillers fiscaux préparent la déclaration d’impôt de votre société anglaise (Corporate Tax Return, CT600) puis la transmettent à HMRC. Le taux d’imposition au Royaume-Uni se situe entre 21% et 28%.

Comptable anglaisRespect des dates butoirs

L’exercice comptable d’une entreprise Ltd UK a son lot de dates limites à respecter. Au Royaume-Uni, ces dates doivent être respectées sous peine de pénalités. Nous gardons un œil sur ces dates et pour délivrer les documents nécessaires en temps et en heure.

Créer une société en AngleterreCommuniquer avec les autorités anglaises

Nous gérons les relations entre votre société anglaise et la Companies House, le HMRC et l’ensemble des autorités fiscales pour vous. Résoudre les difficultés inhérentes à la comptabilité de toute entreprise fait également parti de notre mission. Si vous le désirez, nous vous contacterons en premier lieu pour obtenir votre accord sur la façon la plus opportune de résoudre la situation.
Comptable anglaisSupport illimité

Notre équipe de comptables anglais et de consultants en fiscalité sont heureux de vous assister et de vous répondre sur l’ensemble des préoccupations liées à votre société anglaise. Vous pouvez nous écrire par e-mail ou nous téléphoner et nous vous aiderons aussi vite que nous le pourrons.

La garantie « pas de pénalité »*
  • ​Nous sommes confiants sur les services que nous vous proposons et pouvons vous assurer de ne jamais manquer une date limite. Mais parce qu’il ne faut « jamais dire jamais », si nous essuyons un retard et que nous en sommes responsables, nous payerons l’intégralité des pénalités de base de Companies House. Il s’agit d’une garantie que vous ne trouverez pas dans l’ensemble des cabinets comptables…

Frais et termes du paiement

Les frais annuels de l’accompagnement de votre société après avoir créé votre société à Londres débutent à 1200 BGP. Le montant total dépendant bien évidemment de  la spécificité de vos requêtes. C’est pourquoi nous vous invitons à demander un devis gratuit et sans aucune obligation.

A garder à l’esprit lors de l’enregistrement à la TVA

On reconnait que la plupart de nos clients ont besoin d’un numéro de TVA (carte d’identité fiscale en Angleterre). En Angleterre, l’enregistrement à la TVA peut prendre jusqu’à six mois. Nous sommes incapable d’accélérer le processus. Les autorités britanniques manquent de personnel et suivent des procédures rigoureuses pour éviter les fraudes fiscales. Afin d’éviter toute frustration, rappelez-le vous lorsque vous nous faites une demande d’enregistrement de TVA pour votre société anglaise. Si vous êtes dans une situation d’urgence, nous vous invitons à réfléchir à l’achat d’une Ready-Made : une entreprise limited (Ltd anglaise) qui possède déjà un passé et qui a cessé toute activité. En la reprenant vous bénéficiez déjà d’un numéro de TVA. Pour plus de détails sur la Ready Made UK Company, rendez- vous sur cette page.

Procédures pour créer une société anglaise

Pour obtenir plus de détails sur le modus operandi de la création d’entreprise en Angleterre, rendez-vous sur cette page.

Est-ce que nos services sont faits pour vous ?

Nous recommandons ce pack aux entrepreneurs internationaux désireux de bâtir leur entreprise au Royaume-Uni rapidement. Si vous cherchez un autre type d’entreprise comme une Holding Company, une entreprise dormante, etc., merci de nous contacter directement pour un devis personnalisé et nous tacherons de trouver pour vous la meilleure solution.

Ce pack est idéal pour les entrepreneurs qui souhaitent générer un chiffre d’affaire annuel d’au moins 100 000£ avec leur société anglaise Ltd. Si vous planifiez de faire moins de vente, ce service va vous sembler simplement onéreux ou tout simplement être exagéré. Si vous vous retrouvez dans cette situation, nous sommes désolés de ne pouvoir plus vous aider pour le moment.

Si vous planifiez de créer votre propre organisations au Royaume-Uni (louer à bail, employer du personnel), la plupart des difficultés expliquées ici ne vous concernent certainement pas. En revanche la plupart de nos services peuvent vous être utiles, prenez le temps de nous envoyer une demande de devis et vous serez surpris de voir comment on peut vous aider dans votre comptabilité et dans la gestion fiscale de votre UK Company.

Prochaine étape pour la création d’une société anglaise Ltd

Si vous êtes intéressé dans la construction d’une Ltd UK en Angleterre, vous pouvez consulter un de nos experts et bénéficier d’une consultation téléphonique sans engagement et créer votre société en ligne en choisissant le nom de votre société et en suivant les étapes. Créer une société en Angleterre à Londres ne prend que quelques heures. Vous pouvez n’effectuer que 30% du paiement soit £ 360 ainsi que les frais de création de £ 290 et vous aurez 30 jours après la constitution de votre société anglaise pour effectuer le paiement du solde soit £ 840 pour l’année de service et de conseils du Pack « Société UK Limited » StMatthew.fr